Arendz et Cameron portent le total de médailles du Canada à 10 dans une Coupe du monde paranordique

Le Canada termine la compétition avec trois médailles d’or, cinq d’argent et deux de bronze.

 

VUOKATTI, Finlande – Mark Arendz, d’Hartsville, dans l’Î.P.-É., et Collin Cameron, de Sudbury, en Ontario, ont remporté une médaille de bronze chacun dans leur course respective de départ par catégorie de biathlon, mercredi, pour conclure la première étape du circuit de la Coupe du monde paranordique.

Dans la course masculine debout, Benjamin Daviet, de France, a gagné la médaille d’or en 22 minutes et 21,4 secondes, suivi par Nils-Erik Ulset, de Norvège, en 22:39,0, et Arendz, troisième en 22:58,2.

C’était la quatrième médaille d’Arendz dans la compétition. Il a aussi gagné la médaille d’or au 10 kilomètres de ski de fond et celles d’argent dans le 10 kilomètres de biathlon et le sprint de biathlon. En mars dernier,

Arendz a remporté un record de l’équipe canadienne de six médailles aux Jeux paralympiques d’hiver.
Dans la course masculine assis, Daniel Cnossen, des É.-U., a gagné en 27:45,9. Tara Rad, d’Ukraine, a terminé deuxième en 27:54,7 et Cameron troisième en 28:50,5.

C’était aussi la deuxième médaille de Cameron. Il a aussi gagné la médaille d’or dans le sprint de biathlon en fin de semaine.

Le départ par catégorie de biathlon est une nouvelle épreuve dans laquelle les concurrents s’affrontent face à face avec tous les concurrents dans la même catégorie qui partent ensembles. Le premier à franchir la ligne d’arrivée gagne.

Le Canada termine la compétition avec 10 médailles: trois d’or, cinq d’argent et deux de bronze.

Les autres médaillés du Canada dans cette Coupe du monde qui a débuté mercredi dernier ont été Brian McKeever, de Canmore, et son guide Graham Nishikawa, de Whitehorse, avec une d’or et deux d’argent dans les trois courses de ski de fond pour la déficience visuelle, et la triple médaillée des Jeux paralympiques de 17 ans Natalie Wilkie, de Salmon Arm, en C.-B., avec une d’argent dans la course féminine de ski de fond debout.

« Cela a été un début de saison fantastique pour notre équipe – en ski de fond et en biathlon », a dit Arendz dans un communiqué de presse de Ski de fond Canada. « Personnellement, je suis encouragé par les résultats jusqu’à maintenant, mais il y a des faiblesses sur lesquelles nous devons travailler avant les championnats du monde. Je n’ai pas toujours la vitesse en ski tôt dans la saison, donc je suis très satisfait avec l’effort et les résultats au cours de cette dernière semaine. »