Entraîneur en vedette: Kate Boyd a un gros impact sur l’équipe paranordique canadienne

L’équipe canadienne a profité des conseils de l’entraîneur-chef ProchaineGén de Ski de fond Canada, Kate Boyd

La moitié de l’équipe canadienne qui participe cette semaine aux championnats du monde de ski paranordique 2019 à Prince-George a profité des conseils de l’entraîneur-chef ProchaineGén de Ski de fond Canada, Kate Boyd.

L’équipe canadienne aligne une équipe de 13 membres aux championnats du monde, dont deux guides et six coureurs ont travaillé à un moment donné sous la tutelle de Boyd ou font présentement partie du programme ProchaineGén.

Les coureurs ProchaineGén à Prince-George sont Kyle Barber, de Lively, en Ontario, Ethan Hess, de Pemberton, en C.-B., et Jesse Bachinsky, de Kenora, en Ontario. 

Ceux qui sont maintenant dans l’équipe nationale aux championnats du monde mais qui ont auparavant été des skieurs ProchaineGén sous Boyd, qui est une entraîneur enregistrée de l’Association canadienne des entraîneurs, sont Collin Cameron, de Sudbury, en Ontario, Derek Zaplotinsky, de Smokey Lake, en Alberta, et Natalie Wilkie, de Salmon Arm, en C.-B.

Cameron et Wilkie ont été triples médaillés aux Jeux paralympiques d’hiver l’an dernier à PyeongChang. Wilkie a gagné une médaille de chaque couleur et Cameron a remporté trois médailles de bronze.
 

Coach Spotlight / Entraîneur en vedette: Kate Boyd

« Ce fut une expérience incroyable de travailler avec ces athlètes », a dit Boyd, qui est née à Ottawa et qui a déménagé dans l’Ouest quand elle a été nommée à son poste il y a trois ans. « Leur engagement et leur passion pour le sport sont fantastiques. C’est vraiment du sport de haute performance.

« Ils sont entièrement investis. »

Boyd, elle-même une ancienne coureuse au niveau universitaire et une entraîneur avec des athlètes sans handicap, a dit que la montée des succès de ses élèves a un impact.

« C’est amusant d’aller à des camps au sol et d’avoir des athlètes des provinces et des clubs qui veulent imiter les athlètes comme Natalie Wilkie », a dit Boyd. « C’est inspirant pour eux qu’une athlète de 17 ans puisse gagner une médaille paralympique. La couverture médiatique que nous avons eue aux Jeux a aussi été incroyable. Elle a créé une retombée plus large pour pouvoir voir les Jeux en direct. 

« C’est une chose de lire sur eux, mais quand vous les voyez en action, vous savez que vous pouvez le faire. »

Boyd a aidé à entraîner Wilkie depuis que la vedette montante s’est jointe à la collectivité paranordique et l’athlète de 18 ans dit qu’elle a fait un impact important. 

« Elle a été pratiquement une mère pour moi », a dit Wilkie. « Chaque fois que j’étais stressée ou nerveuse à des camps ou des courses, elle a toujours été là pour m’aider à passer au travers, me calmer, m’aider à écrire des plans de course. »

« Elle a été ici à chaque étape. »

Le ski paranordique, qui regroupe le ski de fond et le biathlon, est un sport exigeant à l’entraînement et en compétition. Boyd dit qu’il est important de fournir aux débutants une expérience positive.

Comme entraîneur, vous devez apprendre à connaître votre athlète et, dans le parasport, il n’y a pas deux athlètes semblables. Elle a entraîné des skieurs de déficience visuelle, d’autres qui skient avec un ou sans bâton et bien sûr des skieurs assis.

« C’est ce qui est intéressant », a dit Boyd. « Vous travaillez à partir d’une feuille blanche et c’est ‘Voyons ce que tu peux faire’. Certains ont un solide historique sportif, d’autres aucun. Il y a beaucoup de travail au début sur la sensibilisation du corps, l’équilibre sur les skis et, pour les skieurs assis, trouver le bon traîneau. »

Grâce à sa réputation, les skieurs paranordiques sont certainement confiants d’être sur la voie du succès avec l’entraîneur Boyd.

Un entraîneur de qualité est une portion intégrale du sport et de bâtir des performances sur le podium. Chaque mois nous mettrons en vedette les meilleurs entraîneurs du Canada qui ont un impact dans le sport paralympique.

PLUS: 
Entraîneur en vedette : Greg Picard, Parasnowboard 
Entraîneur en vedette : Andrzej Sadej, Parajudo 
Entraîneur en vedette : Jean-Sébastien Labrie, Ski para-alpin
Entraîneur en vedette : Patrick Côte, Rugby en fauteuil roulant 
Entraîneur en vedette : Sébastien Travers, Paracyclisme