Kurt Oatway se rachète de la descente avec une médaille d’or en super-G

«Revenir et gagner le super-G est la meilleure des sensations.»

 

Alana Ramsay décroche une médaille de bronze 

PYEONGCHANG, KOR (le 11 mars 2018) — Le skieur para-alpin Kurt Oatway a réussi le retour ultime en gagnant le super-G, samedi, aux Jeux paralympiques de PyeongChang, en Corée du Sud. Après une décevante huitième place dans la descente masculine la veille – une course dont il était un favori pour bien y faire – Oatway s’est reconcentré et s’est battu pour monter sur la plus haute marche du podium, samedi, pour gagner la médaille d’or. Sa coéquipière Alana Ramsay a fait la même chose dans la course féminine pour décrocher la médaille de bronze.

« Il est difficile d’expliquer à quel point je me sens bien présentement », a dit Oatway (Calgary, AB) après avoir gagné sa toute première médaille paralympique. Aux Jeux paralympiques de Sotchi, il avait terminé neuvième en super-G. « La descente d’hier a été une grande déception pour moi. Revenir et gagner le super-G est la meilleure des sensations. Je suis passé de super bas à super haut. C’est fantastique. »

Le skieur-assis de 34 ans a terminé en 1:25,83 minute – plus d’une seconde devant le médaillé d’argent, Andrew Kurka, des É.-U. Au premier intervalle de sa course, Oatway tirait de l’arrière sur le meneur par ,23 secondes, mais il a pris de la vitesse dans les portions du bas du parcours avec une ligne propre et des virages efficaces. Quand il a franchi la ligne d’arrivée, il a lancé un cri de satisfaction et a pompé ses poings.

 « Quand j’ai franchi la ligne, j’ai vu la lumière verte sur le tableau d’affichage avant de voir que j’étais numéro un » a-t-il dit au sujet du moment. « Vert signifie bon et voir cela scintiller était très gratifiant. »

La catégorie de ski-assis reconnue pour sa compétitivité n’a pas déçue samedi. Elle a vu plusieurs chutes, accidents évités de justesse et descentes rapides, ainsi que des résultats inattendus. Les puissants Japonais Akira Kano et Taiki Morrii qui ont gagné les médailles d’or et d’argent à Sotchi, ont terminé cinquième et huitième respectivement. 

Dans l’aire d’arrivée, le skieur-assis retraité canadien et champion paralympique Josh Dueck a embrassé Oatway – son ancien coéquipier – dans une accolade en larmes. Aux Jeux paralympiques de Sotchi en 2014, Dueck a gagné la médaille d’or du super-combiné masculin et celle d’argent de la descente. Il est commentateur à PyeongChang. Dueck a dit que le moment en or d’Oatway est spécial, parce qu’il représente les succès du Canada dans différentes générations de skieurs et pour sa solide technologie de ski-assis.

« Je pense qu’il est fantastique de voir que l’héritage continue de bâtir », a dit Dueck. « La technologie du ski-assis sur laquelle l’équipe canadienne a travaillé pour la développer permet à ses athlètes de combler et de produire dans le moment, à exactement le bon moment. »

L’équipe canadienne a collaboré avec Sport Canada et le programme À Nous le podium au cours des 10 dernières années pour développer et raffiner la technologie de ski-assis que l’entraîneur-chef Jean-Sébastien Labrie appelle «la meilleure au monde »

« Je pense que le résultat d’aujourd’hui montre ce dont nous, les Canadiens, sommes capables sur la neige », a ajouté Dueck. « Par cette innovation, et tout le soutien en coulisse, nous nous sommes élevés à un niveau d’excellence et nous avons montré que nous pouvons être des meneurs dans ce sport. »

Ramsay monte pour la première fois sur le podium paralympique avec une médaille de bronze
Ramsay, âgée de 24 ans, a gagné la médaille de bronze féminine en 1:35,20. C’est sa première médaille paralympique. Elle a participé aux Jeux de Sotchi 2014 comme athlète espoir pour acquérir de l’expérience. 

« Ce furent quatre longues années », a-t-elle dit. Aller à Sotchi comme espoir a été un peu différent. Maintenant venir et avoir cette expérience derrière moi et enfin monter sur le podium, cela signifie beaucoup pour moi. »

Ramsay a échappé des larmes en élevant ses skis dans l’air dans la zone de la cérémonie des fleurs.

« À ce moment-là, je me sentais vraiment fière d’être Canadienne. »
Ramsay était déçue de son résultat dans la descente féminine la veille, quand elle a raté le podium par seulement un rang. Elle a puisé au fond d’elle et a poussé fort sur le parcours technique pour monter sur le podium samedi. 

« C’est quelque chose que je voulais vraiment. Après la course d’hier, j’ai ouvert la machine et vraiment foncé. Personne n’aurait pu m’arrêter aujourd’hui. »
Mollie Jepsen (West Vancouver, C.-B.) – médaillée de bronze dans la descente de vendredi – a terminé quatrième.

Mac Marcoux et Jack Leitch ratent leur chance pour une deuxième médaille paralympique à PyeongChang

Les favoris Mac Marcoux (Sault Ste-Marie, ON) et Jack Leitch (Calgary, AB) filaient vers la course la plus rapide de la journée et une deuxième victoire de suite quand Marcoux a dérapé et n’a pas terminé la course. 

« Je suis déçu, mais je me sens tout de même vraiment bien pour la prochaine course », a dit Marcoux. « J’ai toujours dit que je voulais être satisfait par la manière dont je skie, et je l’étais jusqu’à ce que je dérape. »

Alexis Guimond (Gatineau, QC) a raté le podium par un rang pour la deuxième journée de suite. Il avait terminé quatrième dans la descente de vendredi. 

TOUS LES RÉSULTATS CANADIENS: super-G masculins et féminins, PyeongChang, Corée du Sud
1 - Kurt Oatway (Calgary, AB) – assis masculin 
4 – Alexis Guimond (Gatineau, QC) – debout masculin
7 – Kirk Schornstein (Spruce Grove, AB) – debout masculin
8 – Braydon Luscombe (Duncan, C.-B.) – debout masculin
DNF - Mac Marcoux (Sault Ste-Marie, ON) et son guide Jack Leitch (Calgary, AB) – déficience visuelle masculine

1 – Alana Ramsay (Calgary, AB) – debout féminin 
4 – Mollie Jepsen (West Vancouver, C.-B.) – debout féminin
9 – Erin Latimer (Toronto, ON) – debout féminin
11 – Mel Pemble (Victoria, C.-B.) – debout féminin
 DNF – Frédérique Turgeon (Candiac, QC) – debout féminin

PROCHAINE ÉPREUVE: lundi 12 mars: 20h30 HE – super-combinés masculins et féminins
Cliquez ici pour obtenir l’horaire complet paralympique
Toutes les épreuves para-alpines sont disponibles en direct en ligne à cbc.ca/paralympics ou à paralympic.org, avec d’autres couvertures à CBC TV, Sportsnet et AMI. De plus, tout le monde peut diffuser les épreuves par leurs signaux Facebook ou Twitter en s’inscrivant à GreatnessIsRare.ca.

Contact:
Kelsey Verboom
Attachée de presse paralympique para-alpine
kverboom@alpinecanada.org
+85 10-446-18075