La Célébration d’Équipe Canada est une fin parfaite pour la carrière de Latimer

La Célébration d’Équipe Canada pour les athlètes olympiques et paralympiques 2018 du pays à Rideau Hall et à la Colline Parlementaire

OTTAWA – La skieuse para-alpine canadienne Erin Latimer ne pouvait demander une meilleure conclusion à sa carrière compétitive que la Célébration d’Équipe Canada pour les athlètes olympiques et paralympiques 2018 du pays, mercredi, à Rideau Hall et à la Colline Parlementaire.

À 21 ans, Latimer a récemment annoncé qu’elle devient maintenant une étudiante universitaire permanente.

« Je suis très certaine de ma décision », a dit Latimer, deux fois paralympienne, qui s’est classée quatre fois parmi les 10 premières aux Jeux de PyeongChang. « Après 2014, je savais que je voulais faire quatre autres années, y donner tout ce que j’avais, puis accrocher mes skis. »

Latimer a suivi son plan de match dans le sport et continuera de le suivre dans la vie aussi. Elle entrera à l’Université de Toronto à temps complet cet automne pour étudier les sciences sociales dans le but de graduer en relations d’emplois.

« C’est vraiment spécial d’avoir un événement comme la Célébration d’Équipe Canada », a dit Latimer, qui est née sans bras droit sous le coude. « Je me sens chanceuse de pouvoir me retirer et de venir ici et de dire au revoir à tout le monde, spécialement à tous mes coéquipiers dans tous les sports à PyeongChang. »

Le Canada a remporté un nombre record de médailles pour des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver à PyeongChang: nos athlètes ont rapporté 29 médailles olympiques et l’équipe paralympique du Canada est revenue avec 28.

La Gouverneure générale Julie Payette a lancé les hommages aux olympiens et aux paralympiens.

« Beaucoup de votre travail avant vos performances extraordinaires à PyeongChang a été souvent fait dans l’ombre. Beaucoup comme le travail des astronautes », a dit Payette, qui a participé à deux missions dans la navette spatiale. « Et ensuite, quand c’était le temps de produire, il n’y avait pas de revenez-y. Avec la feuille d’érable sur votre uniforme, vous faites tous les efforts, chaque moment de votre entraînement dans votre performance.  

« Nous sommes très fiers de vous. »

L’Honorable Kirsty Duncan, Ministre des Sciences et Ministre du Sport et des Personnes Handicapées, a dit que ces derniers Jeux d’hiver laisseront un héritage.

« Vos performances à PyeongChang demeureront avec moi et avec les Canadiens d’un océan à l’autre pour toute la vie », a-t-elle dit. « Tellement de souvenirs ont été faits et vous avez inspiré la prochaine génération d’athlètes ».

Les porte-drapeaux de l’équipe canadienne aux cérémonies d’ouverture et de fermeture aux Jeux olympiques et paralympiques ont aussi été honorés du prix de porte-drapeau James Worrall 2018 présenté par Petro-Canada. 

Les porte-drapeaux paralympiques à PyeongChang ont été triple médaillés d’or. Le skieur paranordique Brian McKeever pour la cérémonie d’ouverture et le médaillé paranordique  à six reprises Mark Arendz pour la cérémonie de fermeture.

Les athlètes et entraîneurs ont aussi reçu leurs bagues olympique et paralympique présentées par Teck, une bague commémorative au nom de tous les Canadiens.