L’ambassadeur de Paralympiens recherchés Alexandre Dupont est passé de pas de sport à sport total

Dupont sera l’ambassadeur de l’activité de Paralympiens recherchés de Montréal du Comité paralympique canadien.

MONTRÉAL – Avant son accident de motocyclette à 17 ans, le double paralympien Alexandre Dupont n’était pas intéressé par le sport. 

Aujourd’hui il est un des meilleurs coureurs en fauteuil roulant du Canada et propriétaire de Révolution Sport avec sa femme Ilana Dupont, aussi membre de l’équipe nationale de course en fauteuil roulant.

La vie de Dupont est maintenant fondamentalement du sport total, tout le temps.

« Tout tourne autour du sport pour moi », a dit Dupont. « C’est mon travail. C’est par lui que j’ai rencontré ma femme et c’est maintenant une entreprise pour nous deux comme concepteurs et fabricants d’équipement de sports pour les personnes ayant un handicap. »

Il semble bon que Dupont sera l’ambassadeur de l’activité de Paralympiens recherchés de Montréal du Comité paralympique canadien. Elle aura lieu ce samedi (9 juin de 8h30 à 14h30) à l’Institut national du sport du Québec qui est situé dans le Stade olympique.

Ouverte aux athlètes de tous les niveaux d’expérience, l’activité Paralympiens recherchés est une journée d’identification conçue pour tester les aptitudes des participant à exceller dans divers sports paralympiques et peut-être, un jour, représenter le Canada aux Jeux paralympiques.

« Je suis flatté qu’on m’ait demandé d’être ambassadeur de cette excellente activité », a dit Dupont, qui a gagné la médaille d’or du 1500m aux Jeux du Commonwealth en Australie en avril. « Je crois que c’est une activité très importante pour le sport paralympique et c’est quelque chose que nous devons nous assurer qu’elle se poursuive. » 

Dupont a participé aux Jeux paralympiques de 2012 et 2016, remportant une médaille de bronze à Rio comme membre de l’équipe du relais 4x400m.

« Je pense que le message que je veux transmettre est de ne pas avoir peur d’essayer de nouvelles choses », a dit Dupont qui a commencé à courir en 2005. «  Venez à Paralympiens recherchés pour essayer les différents postes et voir ce que vous aimez.

« Quand j’ai attrapé la piqûre du sport, j’ai été accroché. »