Le Canada couvert d’or aux championnats du monde de paracyclisme sur route

Le Canada couvert d’or aux championnats du monde de paracyclisme sur route

Les vedettes du paracyclisme du Canada reviennent avec sept médailles des championnats du monde de paracyclisme sur route de l’UCI, dont quatre d’or, deux d’argent et une de bronze. 

Shelley Gautier (Toronto) a poursuivi sa domination en décrochant ses 13e et 14e titres de championne du monde en carrière à Maniago, en Italie. Elle a gagné la course sur route et celle contre la montre individuelle. 

Depuis que sa catégorie T1 a été ajoutée aux championnats du monde en 2010, Gautier est invaincue. 

« Cela a été une expérience vraiment agréable aujourd’hui », a dit Gautier dans un communiqué de presse de Cyclisme Canada après avoir gagné la course contre la montre. « Cela m’a donné la sensation que tout le travail acharné que j’ai fait a vraiment valu la peine. Gagner pour le Canada m’a rendue heureuse et a rendu mon équipe heureuse. »

Tristen Chernove (Cranbrook, C .-B.) a aussi décroché un chandail arc-en-ciel et une médaille d’or dans la course sur route masculine C2, défendant ainsi son titre mondial gagné il y a un an. Il a ajouté une médaille d’argent gagnée dans la course contre la montre plus tôt dans la compétition. 

Michael Sametz (Calgary) a aussi réussi à conserver son titre de champion du monde en gagnant la course contre la montre individuelle masculine C3 pour une deuxième année consécutive. 

Les autres médailles canadiennes ont été remportées par Ross Wilson (Edmonton) et Alex Hyndman (Morpeth, Ont.). 

Wilson a mérité une médaille d’argent dans la course contre la montre individuelle masculine C1, tandis que Hyndman a été le premier médaillé du Canada aux championnats du monde avec une médaille de bronze dans la course contre la montre individuelle masculine H3.  

Le Canada a conclu les championnats du monde 2018 classé cinquième en tout selon les titres mondiaux. 

« Le niveau international en paracyclisme s’élève constamment », a dit Sébastien Travers, l’entraîneur-chef para de Cyclisme Canada dans un communiqué de presse. « Je suis heureux de voir que nous tenons le coup. Nos athlètes ont réussi des performances importantes qui ont conduit à des résultats élevés en termes de médailles et de points de qualification. Cela dépasse les attentes pour le niveau auquel nous sommes présentement.

« Nous repartons de ces championnats du monde très satisfaits d’où nous en sommes à deux ans des Jeux [Tokyo 2020]. Outre les médailles, nous avons eu des performances parmi les cinq premiers et les huit premiers par nos nouveaux venus, ce qui montre que nos entraîneurs ProchaineGén font un excellent travail. »