Prix sportifs 2018: Apprenez à connaître vos gagnants pour les débuts paralympiques

La catégorie des meilleurs débuts aux Jeux paralympiques: Alexis Guimond et Natalie Wilkie

Deux des meilleurs jeunes athlètes du Canada ont été annoncés la semaine dernière comme récipiendaires des prix sportifs paralympiques canadiens 2018 dans la catégorie des meilleurs débuts aux Jeux paralympiques par un athlète masculin et une athlète féminine. Alexis Guimond et Natalie Wilkie, respectivement, recevront leur prix aux prix sportifs paralympiques canadiens 2018 à Calgary le 15 novembre. 

Ces deux skieurs adolescents talentueux seront des forces pour le Canada pendant de nombreuses années. Apprenez à les connaître ci-dessous: 

 

Alexis Guimond

Dans ses deux premières courses aux Jeux paralympiques en mars dernier à PyeongChang, Alexis Guimond a envoyé un message qu’il serait une force dont il faudrait tenir compte dans les épreuves de ski para-alpin. Le skieur de 18 ans s’est classé quatrième en descente et au super G masculins debout lors de journées consécutives. 

Dans la descente, il a regardé 14 autres concurrents avant d’être repoussé hors d’une place médaillée. Au super G, il a raté le podium par seulement 0,11 de seconde.

« C’est le sport », a-t-il dit à propos des résultats.

Trois jours plus tard, sa persévérance a rapporté quand il a gagné une médaille de bronze historique pour le Canada dans le slalom géant. Il est devenu le premier skieur para-alpin canadien masculin à gagner une médaille aux Jeux paralympiques d’hiver en 20 ans.

Faits amusants: 

  • Il a participé aux Jeux du Canada 2011 à Halifax à 11 ans
  • Double médaillé d’or aux Jeux du Canada 2015 à Prince George
  • Nommé vedette montante masculine de Ski Québec en 2016
  • Il est né à Houston, au Texas, et a déménagé au Canada à 4 ans
  • Écrit de la poésie slam

Natalie Wilkie sur le podium avec ses bras dans l'air

Natalie Wilkie

Natalie Wilkie a grandi dans la petite municipalité de Salmon Arm, en C.-B. Toutefois sa vie a changé en une minute New York quand elle a perdu quatre doigts dans un accident dans un atelier à l’école.
Ses passe-temps avant l’accident étaient la musique, la peinture et le ski de fond. En moins de deux ans, Wilkie a porté ses talents en ski à un nouveau niveau quand elle a gagné trois médailles, une de chaque couleur, aux Jeux paralympiques de 2018 à 17ans. Elle était la plus jeune membre de l’équipe paralympique canadienne. 

« Je ne pensais pas que je pourrais skier du tout après mon accident. J’étais dans mon lit d’hôpital avec ma mère en pensant que ce serait fini. Je ne pensais pas que je pourrais tenir de nouveau mon bâton, ou même skier », a dit Wilkie.

Faits amusants: 

  • Elle a appris à skier avec un bâton pour les Jeux paralympiques
  • Après ses trois médailles à PyeongChang, elle a été célébrée dans sa ville d’origine à Salmon Arm avec un défilé en camion de pompiers au centre-ville et elle a reçu les clés de la ville.
  • Sa soeur a fabriqué une médaille en argile pour elle qu’elle a utilisée comme porte-bonheur aux Jeux
  • Elle imaginait qu’elle donnait des coups de coude à son frère quand elle poussait sur son bâton pendant les moments difficiles de sa course médaillée d’or
  • Les résidents de Salmon Arm ont organisé une fête pour regarder ses courses au Centre local des loisirs