Regard sur 2018: Les para-athlètes canadiens ont aussi triomphé dans les sports d’été

Comme cela a été le cas aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio, les paracyclistes du Canada ont sonné la charge sur la scène internationale dans les sports d’été

OTTAWA – La concentration cette année dans le monde du parasport a été sur les Jeux paralympiques d’hiver de PyeongChang en mars. Mais tandis que le Canada a gagné un record d’équipe de 28 médailles aux Jeux, nos athlètes d’été ont continué de faire flèche de tout avec aussi sept titres mondiaux.
Comme cela a été le cas aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio, les paracyclistes du Canada ont sonné la charge sur la scène internationale dans les sports d’été.

Paracyclisme

Aux championnats du monde sur route en août dernier en Italie, le Canada a gagné sept médailles, dont quatre d’or. Les vainqueurs ont été Shelley Gautier, de Toronto, dans les courses contre la montre et sur route en tricycle féminin, tandis que Tristen Chernove, de Cranbrook, en C.-B., et Michael Sametz, de Calgary, ont ajouté une victoire chacun dans leur course sur route et contre la montre respectivement. 

Chernove et Ross Wilson, d’Edmonton, ont ajouté une médaille d’argent chacun dans les courses contre la montre. Alex Hyndman, de Morpeth, en Ontario, a gagné le première médaille du Canada dans la compétition avec une de bronze dans la course contre la montre en vélo à main masculin.

Avant cela, en mars, aux championnats du monde sur piste, les Canadiens ont récolté quatre médailles. Chernove a décroché des médailles d’or, d’argent et de bronze et Wilson en a ajouté une d’argent. 

Para-aviron

En septembre, Kyle Fredrickson, de Victoria, et Andrew Todd, d’Ottawa, sont devenus les tout premiers champions du monde dans la nouvelle catégorie de bateau PR3 aux championnats du monde de para-aviron en Bulgarie. Même si ce n’est pas encore une catégorie aux Jeux paralympiques, le résultat promet définitivement bien pour l’équipe de quatre du Canada à Tokyo.

Jeremy Hall, d’Edmonton, a ajouté une médaille d’argent en simple masculin PR2. 

Paratriathlon

Aussi en septembre, Stefan Daniel, de Calgary, âgé de 21 ans, a récolté un troisième titre global aux championnats du monde de paratriathlon à Gold Coast, en Australie, défendant avec succès son titre. C’était déjà un troisième triomphe en carrière aux championnats du monde pour Daniel, une des brillantes jeunes étoiles dans le sport. 

Parajudo
Priscilla Gagné, de Montréal, a gagné une remarquable médaille de bronze chez les femmes de 52 kilos aux championnats du monde de parajudo qui ont eu lieu en octobre au Portugal. Gagné a été la seule athlète dans toutes les catégories de poids féminines qui était totalement aveugle (catégorie B1) à monter sur le podium. Dans sa catégorie de poids, il y avait quatre nouvelles participantes, toutes avec de l’expérience internationale sans handicap, et elle a aussi battu une excellente participante russe qui n’était pas aux Jeux de Rio 2016 à cause de l’expulsion pour dopage.

***
Deux des meilleurs sports du Canada pour produire de s médailles, la paranatation et le para-athlétisme, n’avaient pas de championnats du monde cette année, mais il y a eu des moments remarquables.

Para-athlétisme
En para-athlétisme,Brent Lakatos, de Dorval, au Québec, a fait en engagement envers la course de marathon en 2018 et cela a rapporté avec sa première victoire en carrière au Marathon de Berlin. Il a surpris Marcel Hug, de Suisse, le champion en titre et champion des Jeux paralympiques.

Une des histoires pour des percées de l’année a été celle de Nathan Riech, de Victoria, qui a battu des records du monde aux 800m et 1500m T38 lors de la fin de semaine de la Fête du Canada au Grand Prix de Berlin. 

Aux Jeux du Commonwealth de Gold Coast, le coureur en fauteuil roulant Alexandre Dupont, de Montréal, a terni une course d’adieu pour le triple champion paralympique australien Kurt Fearnley quand il l’a surpris pour remporter la médaille d’or au 1500m.

Paranatation
Aux championnats panpacifiques de paranatation, la délégation canadienne a récolté pas moins de 14 médailles d’or, 10 d’argent et 16 de bronze tout en établissant 24 records personnels, dont un record du monde, trois des Amériques et 10 nationaux. Aurélie Rivard, de St-Jean-sur-Richelieu, au Québec, a sonné la charge avec un record du monde au 400m libre S10 en route vers trois médailles d’or.

Sports d’équipe

La meilleure performance du Canada dans les sports d’équipe d’été a été aux championnats du monde de goalball. L’équipe nationale féminine a raté de justesse sa quête de décrocher son billet hâtif pour les Jeux paralympiques de 2020 en terminant quatrième en tout. Les équipes masculine et féminine canadiennes auront une autre occasion de se qualifier lors des Jeux parapanaméricains 2019.

Sumerofchamps_fr