Stefan Daniel est prêt à conquérir de nouveau le monde

En mission pour défendre avec succès son titre mondial

 

CALGARY - Stefan Daniel est en mission pour défendre avec succès son titre mondial dans la Grande Finale du circuit mondial de triathlon de l’ITU 2018 à Gold Coast, en Australie, le 15 septembre.

Le médaillé paralympique d’argent 2016 sait que ce ne sera pas facile.

« L’entraînement s’est vraiment bien passé et je suis excité de viser un autre titre mondial », a dit l’athlète de 21 ans de Calgary dont le handicap est des mains botes bilatérales radiales. « Il y a beaucoup de gars qui ont le potentiel de gagner, donc je suis excité par le défi. »

Le médaillé d’argent des Jeux paralympiques est déterminé à ajouter à son total en carrière de deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze dans la principale compétition internationale dans une année non paralympique.

Daniel est classé troisième dans les classements mondiaux de la catégorie PS5 derrière le meneur Chris Hammer, des É.-U., premier, et George Peasgood, d’Angleterre, deuxième. En 2018, la vedette canadienne a enregistré une victoire dans le circuit mondial à Edmonton le mois dernier et a terminé deuxième en juin dernier en Italie.

« Globalement, c’est une année avec des hauts et des bas », a dit Daniel, qui participe aussi à des courses régulières. « Mais j’ai pu acquérir du momentum depuis un certain temps. J’ai confiance dans mon conditionnement et je sais que j’ai tout fait ce que je peux pour être prêt. Je sais que si je donne tout sur le parcours, je serai satisfait. »

En fonction des résultats de cette année, le Canada a d’autres candidats à des médailles.

L’ancienne paranageuse de l’équipe nationale Jessica Tuomela (Sault Ste. Marie, Ont.) et sa guide Lauren Babineau (Victoria) viseront mettre une étampe en or sur leur première saison ensembles. Le duo de Canadiennes vient de remporter sa première victoire dans le circuit mondial de paratriathlon à Edmonton dans la catégorie des femmes ayant une déficience visuelle.

 Jon Dunkerley (Ottawa) et son guide James Cook (Victoria) feront leur première présence élite aux championnats du monde avec la recrue dans l’équipe nationale Kamylle Frenette (Dieppe, N.-B.). Dunkerley et Cook ont nagé, pédalé et couru vers leur premier podium international à Edmonton quand ils ont obtenu une médaille de bronze. 

Frenette a terminé deuxième dans ses trois courses cette année, dont dans une Coupe du monde en France et dans le circuit mondial de paratriathlon à Edmonton.

Les courses para auront lieu le 15 septembre. 
Postuler ici pour le site Internet de la compétition.