Un ancien joueur de la LNH nommé entraîneur-chef de l'équipe nationale de développement de parahockey

Mike Foligno entraînera l’équipe de développement au Défi sportif AlterGo

 

CALGARY – Hockey Canada a annoncé que Mike Foligno (Sudbury, Ont.) entraînera l’équipe nationale de développement de parahockey du Canada pour le reste de la saison 2017-2018, y compris au camp des espoirs de la prochaine génération et au Défi sportif AlterGo 2018. 

Foligno s’est joint à Hockey Canada une première fois en septembre 2017 lorsque l’équipe nationale a entrepris sa préparation pour les Jeux paralympiques d’hiver de 2018. Il a agi comme entraîneur invité auprès des 30 joueurs au camp de sélection, se joignant à l’entraîneur-chef Ken Babey et à son personnel pour mentorer et évaluer les joueurs sur la patinoire et à l’extérieur de celle-ci, et les préparer à la compétition internationale. Comme entraîneur adjoint, il a accompagné l’équipe nationale lors d’un camp d’entraînement et d’une série de trois matchs contre la Corée en novembre dernier. En février, Foligno était de retour comme entraîneur invité au dernier camp préparatoire de l’équipe nationale de parahockey du Canada et pour la série contre les États-Unis avant les Paralympiques. 

« Je suis très fier de faire partie du programme », a dit Foligno. « Comme entraîneur et mentor des joueurs, ce fut une belle leçon d’humilité de rencontrer les joueurs, d’entendre leurs histoires et de voir qu’ils sont reconnaissants de pouvoir pratiquer, au plus haut niveau, un sport pour lequel ils ont une incroyable passion. »

Comme joueur, Foligno a passé 15 saisons dans la Ligue nationale de hockey (LNH) auprès des équipes de Buffalo, de Detroit, de la Floride, et de Toronto. En 1 018 matchs en carrière dans la LNH, il a accumulé 727 points, dont 355 buts. Il a atteint des sommets en carrière avec les Sabres de Buffalo en 1985-1986, marquant 41 buts et accumulant 80 points. Le parcours de Foligno comprend des postes d’entraîneur adjoint à Anaheim, au Colorado, au New Jersey, et à Toronto. Il a aussi été entraîneur-chef des Bears de Hershey de la Ligue américaine de hockey et entraîneur-chef et directeur général des Wolves de Sudbury de la Ligue de hockey de l’Ontario. 

Trente joueurs invités au camp d’identification 

Un mois après avoir remporté une médaille d’argent aux Jeux paralympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang en Corée du Sud, son meilleur résultat en 12 ans, Hockey Canada se tourne vers l’avenir au camp des espoirs de la prochaine génération de parahockey 2018 qui s’ouvre à Montréal le 20 avril. 

Les 30 joueurs invités au camp d’identification de cinq jours participeront à des séances d’entraînement sur glace, à des séances de musculation et d’entraînement hors glace ainsi qu’à des matchs intraéquipes dans le but de trouver des joueurs qui représenteront le Canada sur la scène internationale au cours des années à venir.  

« Nous voulons continuer d’assurer la croissance de notre sport qui se manifeste dans le nombre d’équipes et de tournois partout au pays », a dit l’entraîneur-chef de l’équipe nationale, Ken Babey. « À la suite d’un plus grand intérêt pour le parahockey et de notre succès au championnat mondial et aux Paralympiques, nous avons l’occasion de continuer à faire avancer le sport et à le présenter à ceux qui le voient pour la première fois. »  

Parmi les invités, 10 ont pris part au camp de sélection de l’équipe nationale de parahockey du Canada l’automne dernier (Auclair, Dolan, Jacobs-Webb, Kovacevich, Lavin, Lehoux, Martin, Savage, Sison, Sorley) et trois d’entre eux ont été nommés à l’équipe nationale pour la saison 2017-2018 (Lavin, Lehoux, Sorley). 

Après le camp, 17 joueurs seront nommés à l’équipe nationale de développement de parahockey du Canada qui croisera le fer avec sa rivale des États-Unis dans une série de trois matchs à l’aréna Howie-Morenz à Montréal dans le cadre du Défi sportif AlterGo du 25 au 29 avril.